| | radar

Les patrons de Facebook, Amazon, Google et Apple sur le gril du Parlement américain

Les dirigeants des GAFA, en audition au Parlement américain. | Keystone

Jamais les GAFA, ces géants technologiques américains, n’avaient été convoqués en même temps pour répondre à d’éventuels abus de position dominante sur les marchés très concurrentiels du numérique. Étaient auditionnés en visioconférence par la commission judiciaire de la Chambre des représentants à Washington, Tim Cook (Apple), Mark Zuckerberg (Facebook), Jeff Bezos (Amazon), Sundar Pichai (Alphabet, maison-mère de Google).

Pourquoi on en parle. Facebook est notamment accusé d'espionnage par ses concurrents, alors que la Chambre des représentants à Washington enquête depuis un an sur de possibles abus de position dominante. David Cicilline, président du sous-comité sur la concurrence a déclaré : «Ces sociétés disposent d’un monopole. Certaines doivent être scindées, d’autres doivent être régulées et rendues responsables de leurs actes», rapporte l’AFP. Si aucune mesure ou promesse n’ont été émises à l’issue de l’audition, de nouvelles lois plus contraignantes pour les plateformes numériques pourraient être mises en place.

link

Washington Post

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi