| | Radar

Les méthodes de mesure de la pollution contestées à Genève

Après deux associations, c’est au tour des Verts de critiquer la manière dont le canton réalise ses mesures de la qualité de l’air, révèle la RTS. Selon le parti écologiste, certaines stations de mesure se trouvent trop loin des routes et ne permettent donc pas de refléter correctement la réalité. Il estime également que la zone de l’aéroport devrait être mieux prise en compte.

Pourquoi c’est important. La pollution de l’air constitue un problème de santé publique. Selon l’Agence européenne pour l’environnement, elle tue 3700 personnes chaque année en Suisse. La question fait d’ailleurs partie des préoccupations du Canton, qui n’a toutefois par souhaité faire de commentaire sur ces reproches pour le moment. Il a mis en place mi-janvier un nouveau dispositif de circulation différenciée en cas de pic de pollution atmosphérique, une première en Suisse. Désormais, les véhicules les plus polluants sont interdits au centre de l’agglomération entre 6h et 22h lors de ces épisodes.

link

Lire l'article de la RTS

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi