| | radar

Les macaques rhésus produisent des anticorps efficaces contre le Covid-19

CC0 Public Domain

À Boston, une équipe de scientifiques a publié deux articles encourageants dans la revue Science. Le premier montre que les macaques rhésus, auxquels on a inoculé Sars-Cov-2, disposent d’anticorps protecteurs contre le pathogène plus d’un mois après l’infection. Cette étude vient confirmer des premières observations suggérant que ces singes ne peuvent pas être réinfectés par le Sars-Cov-2. La seconde étude établit que chez ces primates, un candidat-vaccin stimule, lui aussi, la production d’anticorps efficaces.

Pourquoi c’est une bonne nouvelle. La protection que confèrent les anticorps anti-coronavirus contre une seconde infection est l’une des grandes inconnues scientifiques à l’heure actuelle. Les enjeux sont énormes: une immunité après une première infection signifierait qu’il est possible de concevoir un vaccin déclenchant une réponse immunitaire similaire. Reste à savoir combien de temps dure l’immunité et, surtout, dans quelle mesure ces résultats sont transférables à l’humain. D’autres recherches doivent suivre pour évaluer la possibilité d’appliquer ces résultats aux humains. Comme le rappelle le Boston Globe, les humains et les singes macaques rhésus partagent 93% du patrimoine génétique.

link

Boston Globe

Chaque jour, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi