| | News

Les investissements verts ont le vent en poupe pour relancer l'économie

Des bateaux de ravitaillement d'une plate-forme pétrolière passent à côté d'éoliennes offshore (image d'illustration) | Rab Lawrence/Flickr/Creative Commons

La pandémie de coronavirus se double d’une crise économique inédite. Les Etats s’interrogent sur les formes que doit prendre la relance. Peut-on mettre en place des politiques de sauvetage efficace qui contribuent en même temps à décarboner l’économie? Oui, à certaines conditions, affirment dans un rapport plusieurs économistes, parmi lesquels le prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz.

Pourquoi c’est maintenant ou jamais. Les politiques de relance qui seront mis en place par les gouvernements «comporteront des mesures à plusieurs milliers de milliards de dollars, comme on n’en voit qu’une seule fois par génération», écrivent-ils dans un article d’opinion. Or, à moyen et long terme, les crises économiques font souvent repartir les émissions à la hausse, ce qu’a montré l’exemple historique de 2008. Et cela, même si les mesures de confinement des populations mises en place par de nombreux Etats ont eu un impact climatique inédit, au point que l’Agence internationale de l’énergie (IEA) table sur une chute des émissions de CO2 de 8% pour 2020.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi