| | Radar

Les girafes sociables vivent plus longtemps

Noémie Roten | Tanzanie 2017

Les femelles girafes vivant en grands groupes ont des avantages certains par rapport aux individus plus solitaires. Moins en proie aux prédateurs et à la concurrence avec leurs congénères, elles ont accès à plus de nourriture, sont moins stressées et moins souvent malades.

Pourquoi on en parle. La sociabilité influence la survie des animaux plus fortement que l'habitat ou la proximité des agglomérations, comme le montre cette étude menée en Tanzanie par une équipe de biologistes de l'université de Zurich. Les chercheurs notent que les réflexes sociaux des girafes ne sont pas remarquablement différentes de celles des humains ou des primates: un grand réseau social offre également plus d'opportunités.

link

UZH

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi