| | Radar

Les Etats-Unis vont-ils perdre la domination de l'Univers?

L'European Extremely Large Telescope ouvrira ses yeux en 2025 si tout va bien | EELT/ESO

Pendant des décennies, les Etats-Unis étaient la nation «phare» concernant l’observation du ciel avec des télescopes géants, de ceux situé à Hawaï à celui – longtemps le plus grand du monde – d’Arécibo, en passant bien sûr par le télescope spatial Hubble. Mais la situation est en train de s’équilibrer, explique le New York Times.

Pourquoi c’est intéressant. La Chine a inauguré l’an dernier le plus grand radiotélescope du monde. Et dans quelques années, c’est l’Europe qui fera ouvrir ses yeux de miroirs à l’European Extremely Large Telescope (E-ELT), au Chili, prenant le leadership dans ce domaine, alors que deux projets similaires américains prennent du retard. La dynamique mondiale de l’observation du ciel est-elle en train de s’inverser?

link

Lire l'article du New York Times

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi