| | Radar

En Australie, la recherche devra se réinventer après les feux

Image d'illustration | Sascha Grant/Flickr/Creative Commons

Le bilan des feux de forêts records survenus en Australie au cours des dernières semaines ne s’arrête pas aux effets terribles pour la biodiversité. La recherche en écologie sera elle aussi bouleversée, raconte Nature. Les résultats de bon nombre d’études en cours risquent fort d’être inutilisables à cause de la catastrophe, sans parler des équipements scientifiques perdus, des données détruites, ou des carrières académiques compromises…

Pourquoi c’est aussi une opportunité. Malgré tout, les chercheurs espèrent pouvoir tirer de précieuses leçons de ce drame. «Les perturbations d’un écosystème sont aussi l’un des meilleurs moyens de comprendre son fonctionnement», explique Ross Thompson, de l’Université de Canberra. A la clé, il s’agira aussi d’améliorer la gestion préventive des feux, en se préoccupant davantage des communautés animales.

link

Lire l'article dans Nature

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi