| | News

Dix ans après Fukushima, les défis du démantèlement d'une centrale suisse

Centrale de Mühleberg, 2019 | Christian Beutler/ Keystone

Démanteler une centrale nucléaire n’est pas une mince affaire. Or, les centrales nucléaires suisses vieillissent. La question de leur arrêt puis de leur démontage va donc devenir récurrente, comme à Mühleberg, où la centrale a été arrêtée en 2019, et entame tout juste son processus de démantèlement et de décontamination.

Pourquoi on en parle. Le démantèlement est une démarche délicate, mais de mieux en mieux comprise, réduisant les incertitudes sur les délais et les coûts. L’industrie nucléaire arrive donc à un moment pivot de son histoire. D’un côté, bon nombres de centrales arrivent en bout de vie. De l’autre, l’accident de Fukushima, il y a tout juste 10 ans, a déclenché une vague de sortie du nucléaire en matière de politique énergétique.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi