| | radar

Les écoles d’art se convertissent au numérique

De plus en plus d'artistes comme comme Bart Kresa adoptent les nouvelles technologies pour s'exprimer. Credit: bartkresa.com

Depuis quelques années, nombre d’écoles d’ingénieurs et d’universités scientifiques ont ajouté l’enseignement des arts à leur cursus et fait de la culture un objet de recherche. On pense par exemple au ArtLab de l’EPFL ou au programme Arts at MIT. Artnet.News nous apprend que ce sont maintenant les écoles de Beaux-Arts, longtemps réticentes, qui ajoutent non seulement l’enseignement du code informatique mais aussi celui des sciences à leurs cursus.

Pourquoi on en parle. Alors que les logiciels, les algorithmes, l’intelligence artificielle et la pensée computationnelle «dévorent le monde» selon l’inventeur du navigateur internet Mark Andreessen, les artistes ont besoin d’une compréhension profonde des implications de cette transformation. Toutefois, même si la première exposition d’art digital a eu lieu en 1965, ce domaine de la création est resté aux marges du marché de l’art. C’est en train de changer comme nous l’expliquions dans notre exploration Les miracles de l’art et de la tech. Avec derrière un enjeu économique énorme si l’on sait que les industries créatives (arts graphiques mais aussi musique, audiovisuel…) emploient déjà deux fois plus de monde que le secteur automobile en Europe.

link

Lire l'article de Artnet.News

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi