| | radar

Les dysfonctionnements en série de la capsule Starliner de Boeing

Capsule Starliner | NASA

Le 20 décembre 2019, le vol d’essai de la capsule Starliner, conçue par l’avionneur Boeing, ne s’était pas exactement passé comme prévu. Le vol non habité n’était pas parvenu à se mettre sur la bonne orbite pour s’amarrer à la Station spatiale internationale (ISS). Une défaillance causée non pas par une, mais par deux erreurs de programmation, a finalement révélé la Nasa et comme raconte le MIT Technology Review.

Pourquoi on en parle. Lors de la découverte du premier bug, à l’occasion du lancement, la Nasa s’était dans un premier temps montrée confiante, annonçant que s’il s’était agi d’un vol habité, l’équipage aurait été en sécurité. Mais le deuxième problème logiciel, qui n’aurait pas été détecté sans le premier bug, aurait pu endommager l’appareil s’il n’avait été discrètement corrigé par les équipes au sol avant le retour de la sonde sur Terre. La Nasa souhaite désormais réaliser un audit de la totalité du code de l’appareil — plus d’un million de lignes!

link

Lire l'article du MIT Tech Review

Chaque jour, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi