| | news

Les «Neons» de Samsung, avatars numériques à taille humaine qui évoquent le film «Her»

Pranav Mistry, le directeur de Neon, spin-off du laboratoire californien Star Labs de Samsung au CES. Crédit: DR

Après une astucieuse campagne sur les réseaux sociaux, Samsung a dévoilé, sur un énorme stand dédié au CES, salon de l’innovation technologique grand public à Las Vegas, les «Neons», des avatars numériques à taille humaine inspirés par de véritables personnes. Révolution technologique du concept même d’interface, ou pirouette médiatique?

Pourquoi on en parle. Les Neons ne sont ni des intelligences artificielles ni des assistants vocaux mais des interfaces graphiques et vocales d’apparence humaine. Au point que Pranav Mistry, le directeur de la filiale, avait évoqué en décembre rien moins que la naissance d’«une nouvelle espèce vivante» (sic). Dans ces conditions on ne pouvait qu’être déçu par ce que l’ingénieur qualifie un peu prématurément d’«amis digitaux». Mais dans la pratique, l’expression de ces IA est très réaliste, et n'est pas sans rappeler la Samantha, du film «Her». L’image en plus.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi