| | news

Le télescope spatial suisse CHEOPS dévoile sa première image, dépassant les attentes

Première image fournie par le satellite suisse CHEOPS | ESA

Lancé en décembre 2019, le télescope spatial suisse CHEOPS, imaginé à l’Université de Berne pour le compte de l’Agence spatiale européenne (ESA), a livré sa première image. Celle-ci dépasse même les attentes des scientifiques suisses.

Pourquoi c’est crucial. Après l’ouverture du couvercle du télescope spatial le 29 janvier 2020, cette nouvelle étape indique que l’instrument, conçu pour charactériser en détails des exoplanètes déjà connues, fonctionne bien et peut désormais être utilisé pleinement pour sa campagne scientifique.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi