| | Radar

Le sommet des Nations Unis pour la biodiversité à nouveau repoussé

Koala, image d'illustration | Angelo Giordano/ Pixabay

Pour la seconde fois d’affilée, l’ONU a décidé de décaler le sommet mondial pour la biodiversité, du fait de la pandémie de Covid-19. Normalement prévu en octobre 2020, il avait été repoussé une première fois à mai 2021. La situation sanitaire étant toujours préoccupante, les organisateurs ont préféré remettre le sommet à octobre 2021, en Chine, explique Reuters.

Pourquoi c’est important. D’après la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), 28% des espèces connues sont aujourd’hui menacées à des degrés divers. Or, sans le Covid-19, l’année 2020 aurait due être dédiée à la biodiversité, avec le sommet d’octobre comme point culminant d’une série d’actions internationales. Son premier report faisait déjà craindre de voir la crise de la biodiversité être relayée à un niveau bien moindre de préoccupation. Or, 200 états sont censés y signer un nouvel accord sur la protection de la biodiversité à l’échelle mondiale.

link

Lire l'article de Reuters (EN)

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi