| | Radar

Le Royaume-Uni veut concevoir une centrale de fusion nucléaire d'ici 2024

Tokamak à configuration variable: vue intérieure du tore dont les parois sont recouvertes de tuiles de graphite. | Creative Commons

Imaginer un réacteur à fusion compatible avec une exploitation commerciale. C’est l’ambition du Royaume-Uni, qui a annoncé un plan de financement de 220 millions de livres (un peu plus de 270 millions de francs) sur quatre ans pour l’étude et le prototype. La centrale sera basée sur la technologie tokamak «sphérique» développée au Culham Centre for Fusion Energy, explique Physics World.

Pourquoi c’est important. Plusieurs dispositifs expérimentaux existent en matière de fusion nucléaire, dont celui d’ITER, en construction dans la sud de la France. Pourtant, aucun n’est utilisé pour produire de l’électricité sur le réseau. Mais la physique des plasmas, sur laquelle repose la technologie, est un champ complexe. Dès que cette technologie sera entièrement dominée, la scène internationale verra s’affronter de nombreuses nations, dont avant tout la Chine.

link

Lire l'article sur Physics World

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi