| | News

L'EPFL rejoint un projet de sciences participatives pour la recherche sur le coronavirus

La principale protéase virale du SARS-Cov-2 | Folding@Home

Créé il y a 20 ans, le projet scientifique participatif Folding@Home se consacre depuis fin février exclusivement à la recherche sur le Covid-19. Il vise à mieux comprendre les protéines impliquées dans le virus. Et grâce à des milliers de volontaires dans le monde entier, qui mettent les ressources de leur ordinateur à disposition, sa puissance de calcul cumulée vient de battre un record historique. Le service informatique de l’EPFL, suite à la fermeture du campus et au vaste nombre de machine inutilisées, a annoncé mettre à disposition certaines de ses ressources informatiques.

Pourquoi c’est intéressant. Plus les contributeurs sont nombreux, plus les scientifiques peuvent réaliser des modélisations complexes et exigeantes en puissance de calcul. Et notamment, comprendre comment se replient plusieurs protéines impliquées dans la maladie. Folding@Home n’a désormais besoin plus que de quelques semaines pour accomplir des calculs qui prendraient des centaines d’années à un ordinateur classique.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi