Le prix du gaz flambe jusqu'en Suisse romande

Image d'illustration (KEYSTONE/DPA / Marijan Murat)

Depuis le 4 octobre 2021, la facture de gaz des ménages genevois est plus salée. Les services industriels de Genève ont augmenté de 0,9 centimes le coût du kilowattheure (KWh), soit une hausse de 12%, rapporte la RTS. Une conséquence directe de la flambée mondiale du prix d’achat immédiat du gaz, dit «prix spot», qui est passé de 4 centimes ce printemps à 91 centimes aujourd’hui. D’autres cantons devraient prochainement être concernés.

Pourquoi les tarifs augmentent. «Plusieurs facteurs se sont additionnés», a expliqué Stéphane Genoud, professeur en management de l’énergie à la HES-SO Valais, à La Matinale sur la RTS. Il évoque l’explosion de la demande suite à la reprise économique mondiale post-confinement, couplée à une baisse de l’offre en raison de travaux sur les infrastructures russes et norvégiennes. Pour rappel, l’approvisionnement en gaz de l’Europe dépend largement des importations en provenance de la Russie et de la Norvège.

Lire aussi: Crise énergétique en Europe: «On va dépendre de plus en plus de nos voisins en hiver»

Un problème global. La question du prix de l’énergie pimente l’agenda européen. Et pour cause: les tarifs du gaz ont quadruplé depuis avril. Face à cette inflation, certains pays comme la France et l’Espagne plaident pour des mesures coordonnées. Lundi, les ministres des Finances de la zone Euro ont traité du sujet à Luxembourg. Ce soir, les Vingt-Sept se réuniront à un sommet en Slovénie pour tenter de répondre à la crise. Selon Reuters, la création d’une réserve stratégique européenne de gaz pourrait être envisagée.

link

A lire sur la RTS