| | Radar

Le Prado sous les eaux ou l'art face au réchauffement climatique

Crédits: Musée du Prado de Madrid | WWF Espagne

Son cheval sous les eaux, Felipe IV, victime du changement climatique, perd de sa superbe. La toile de Diego Velázquez est l'une des œuvres du musée du Prado retouchées numériquement dans le cadre du projet «1,5 °, ça change tout» réalisé en collaboration avec le Fonds mondial pour la nature (WWF) pendant la COP25.

Pourquoi on en parle. Rivières contaminées et camps de réfugiés climatiques se sont glissés dans des peintures de la collection du musée espagnol. De quoi refléter un monde détruit par l'inaction climatique, et interroger nos perspectives bien contemporaines.

link

Colossal

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi