| | radar

Le «mur de Trump» n'aurait pas été détruit par l'ouragan Hanna, mais les images restent authentiques

La vidéo du «mur de Trump» se faisant «détruire par l’ouragan Hanna» a déclenché l’hilarité et l’indignation sur les réseaux sociaux. Mais il semble que l’épisode météorologique qui s’est abattu ce week-end sur le Texas ne soit pas responsable de ces images: selon les gardes frontières américains, la vidéo remonterait à juin dernier, lorsque des vents violents ont bel et bien détruit des parties du mur, au Nouveau-Mexique. Elle fait en tout cas ressurgir le débat sur la solidité et l’efficacité du mur, explique Buzzfeed.

Pourquoi ça fait débat. Au delà du débat politique de fond, même si Donald Trump avait scandé que «le Mexique payerait» pour le mur, l’emblématique promesse de campagne du président coûtera vraisemblablement des milliards au contribuable américain. Les images sur la vidéo restent authentiques et le mur a déjà plusieurs fois cédé à des vents violents, fréquents dans la région. Ce n’est qu’une des nombreuses failles pointées du doigt par différents médias américains: une portion au sud du Texas construit près du Rio Grande menacerait de s’effondrer, des passeurs auraient aisément réussis à traverser à travers plusieurs autres…

link

À lire sur Buzzfeed.news

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi