| | news

Le monde à la reconquête de la Lune puis de Mars. Avec la Chine en maître des opérations?

Image de la surface de la Lune, prise par l'une des missions Apollo, entre 1969 et 1972 | Nasa

Le premier homme à reposer le pied sur la Lune sera-t-il une femme? Viendra-t-il(elle) de Chine? Y aura-t-il un(e) Européen(ne) dans ce qui constituera l’expédition phare de cette prochaine décennie, dès 2020? Et qu’en est-il aujourd’hui des plans de conquête de Mars? En cette fin 2019, bien malin qui pourra dire comment va s’écrire l’histoire de la conquête spatiale.

Pourquoi c’est passionnant. Ces dernières années, avec l’arrivée d’acteurs inhabituels, qu’ils soient privés (SpaceX, Blue Origin) ou issus de pays émergeants (Chine, Inde), l’espace redevient un champ de conquête captant l’attention du grand public, tant il est relativement imprévisible, au gré des annonces tonitruantes des puissances connues et des nouveaux magnats du spatial.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi