| | reportage

Le lancement de CHEOPS reporté en raison d'un problème de logiciel sur Soyouz

Le Soyouz sur le pas de tir | Olivier Dessibourg

Ce mardi matin à 8:29 (heure suisse), la décision a été prise de reporter le lancement du premier télescope spatial suisse CHEOPS, prévu un peu plus tard, à 9:54 (heure suisse) depuis la base de Kourou, en Guyane française. En cause: un défaut de logiciel repéré durant la séquence automatique finale du remplissage des réservoirs. «Nous tentons d’identifier le problème avec nos collègues russes, a laconiquement indiqué Stéphane Israël, directeur d’Arianespace, société qui gère les vols des lanceurs européens. Les satellites embarqués sont en sécurité.»

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi