| | news

Le Geneva Science and Diplomacy Anticipator veut anticiper les technologies du futur

Robot humanoïde Sophia (image d'illustration) | ENRIC FONTCUBERTA/EPA/EFE/KEYSTONE

Une initiative de plus entend tirer parti des forces de la Genève internationale, afin de favoriser des innovations à même de répondre aux défis scientifiques et technologique d’aujourd’hui et de demain. Il s’agit de la fondation Geneva Science and Diplomacy Anticipator (GESDA), annoncée le 20 février 2019 sur l’initiative conjointe du Conseil fédéral et du Canton de Genève. Elle sera opérationnelle à partir du 1er janvier 2020.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi