| | Radar

Le cuir de champignon, c’est pas un truc de bolet, selon des scientifiques

Image d'illustration | Pxhere

Il paraît qu’il fleure un peu le mousseron, mais il ressemble à une vraie peau tannée. Le cuir de champignon est constitué de fibres fongiques étroitement tissées. Aux Etats-Unis, en Corée et en Indonésie, plusieurs entreprises promeuvent ce matériau comme une alternative verte aux peaux d’animal ou aux similis plastiques.

Pourquoi c’est étonnant. Publiée dans Nature Sustainability, une étude indépendante souligne un bilan écologique plutôt positif. Développé dans les années 50 déjà, en Autriche, le cuir de champignon peut être produit avec n’importe quel type de matière organique en décomposition.

link

New York Times

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi