| | Radar

Le boson de Higgs dévoile un comportement rare au CERN

Le CMS est l'un des collisionneurs du CERN utilisé pour produire, à l'aide du LHC, le mystérieux boson de Higgs. | Maximilien Brice / CERN

Du nouveau dans la compréhension du boson de Higgs, cette particule presque insaisissable, mise en évidence par l’accélérateur de particules LHC du CERN en 2012? Le CERN a en tout cas annoncé avoir observé un phénomène inédit: sa désintégration en deux muons, une forme plus lourde d’électron. Ce phénomène rare ne se produit que sur un boson de Higgs sur 5’000, explique le CERN. Les travaux ont été publié sur l’archive de prépublication arXiv.

Pourquoi c’est prometteur. Il est déjà difficile de repérer des bosons de Higgs dans ce cadre expérimental. C’est dire si observer ce type de désintégration rares est une gageure, qui requiert une grande sensibilité des instruments. Pour l’instant, cette observation n’est pas encore significative au plan statistique: la précision annoncée par les physiciens est de l’ordre de 3 sigmas. Or, pour atteindre la même précision que lors de la découverte du boson de Higgs, il s’agira d’atteindre 5 sigmas, ce qui correspond à une probabilité de seulement 1 sur 3,5 millions qu’un tel signal puisse malgré tout apparaître en l’absence du phénomène physique que l’on veut décrire, une façon d’écarter tout risque de faux positif. Affaire à suivre.

link

A lire sur Phys.org

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi