| | news

«Les abysses ne sont pas un désert lointain sur lequel nous n'avons aucun impact»

La biologiste allemande Antje Boetius, lauréate du prix Erna Hamburger 2019. | Esther Horvath / Alfred-Wegener-Institut

La biologiste allemande Antje Boetius reçoit ce mercredi 6 novembre à Lausanne le prix Erna Hamburger 2019. La récompense, qui porte le nom de la première femme nommée professeure à l’EPFL, en 1967, couronne chaque année la carrière scientifique d’une femme. Professeure à l’Institut Max Planck de microbiologie marine à Brême et à l’Institut Alfred Wegener de Bremerhaven, Antje Boetius est spécialisée dans la recherche polaire et en eaux profondes. Ses travaux portent en particulier sur les conséquences du changement climatique et des activités humaines sur les océans.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi