| | News

Laissez les poissons tranquilles, ils préservent le climat

Des poissons dans un aquarium à Lausanne (image d'illustration) | JEAN-CHRISTOPHE BOTT/KEYSTONE

En perturbant le cycle naturel du carbone dans les océans, la pêche au large est responsable d’importantes émissions de gaz à effet de serre. Jusque-là, elles n’avaient jamais été prises en compte. Des travaux publiés le 8 octobre dernier dans Science Advances (en accès libre) en livrent une estimation chiffrée.

Pourquoi c’est important. C’est surtout la pêche industrielle, la plus destructrice des stocks de pêche, qui émet les plus grandes quantités de gaz à effet de serre. Lutter contre ces émissions provoquées par la déstabilisation du cycle de la matière organique dans les océans rejoint ainsi l’objectif de protection de la biodiversité.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi