| | News

Les Etats-Unis devront se sevrer de leur addiction à la voiture, même électrique

Route américaine, image d'illustration | CAROLYN KASTER/AP/KEYSTONE

Pour rester sur la voie tracée par l’accord climatique de Paris, 90% des voitures particulières américaines devront fonctionner à l’électricité en 2050, selon une étude publiée dans Nature Climate Change. Mais les auteurs préviennent: il faudra que l’électricité soit produite à 100% avec des sources propres, sous peine d’effacer les bénéfices climatiques des véhicules électriques. Les auteurs concluent qu’une réduction de la possession et l’usage des véhicules personnels est indispensable.

Pourquoi on vous en parle. Aux Etats-Unis, les transports représentent 25% des émissions de gaz à effet de serre liées aux combustibles fossiles. Tandis que le kilométrage automobile annuel des particuliers continue d’augmenter, la généralisation des véhicules utilisant des moteurs électriques (à batterie, hybrides rechargeables et à hydrogène) est souvent présentée comme la meilleure solution pour décarboner le transport. Mais les conséquences sur la demande en électricité et en matières premières critiques seraient considérables.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi