| | news

Le coaching sportif des capteurs connectés est bon pour la santé... et les assurances sociales

Séance de Fitness (image d’illustration) | Gaetan Bally - Keystone

Un entrainement physique personnalisé et adapté à partir des données recueillies par les montres ou bracelets connectés améliore la productivité au travail de personnes souffrant de troubles métaboliques, conclut une étude publiée dans le Lancet Public Health (EN).

Pourquoi on vous en parle. La multiplication des objets connectés dotés de capteurs biologiques, comme la mesure du rythme cardiaque, permet de personnaliser le coaching. De vastes études sont engagées pour en évaluer les bénéfices pour la santé. Elles intéressent aussi les assureurs.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi