| | Idées

La science est plus belle quand on lui pose des questions!

Olivier Dessibourg

C’est «journées portes-ouvertes», ce week-end à l’EPFL et au CERN, près de Genève. Des dizaines de milliers de personnes sont attendues sur les deux sites, pour découvrir où et par qui se fait la recherche. Car la science intéresse, impressionne, fascine, tant elle porte un regard vers notre futur, trouve des solutions, élargit le champ des possibles.

Pour autant, la science n’est pas systématiquement péremptoire. Certes, personne (encore que…) ne va nier que la Terre est ronde. Mais il existe moult domaines de recherche où d’absolues conclusions sur d’irrévocables consensus demeurent vaines.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi