| | news

Pandémie de coronavirus et saisonnalité: à quoi s'attendre?

Prière en Asie du Sud-Est, où les températures sont plus élevées qu'en Chine | Keystone-ATS EPA/Narong Sangnak

L’été venu, peut-on espérer voir la pandémie de coronavirus refluer? Car les virus à membrane, comme le coronavirus mais aussi ceux de la grippe, sont sensibles à des degrés divers à la température, à la lumière (UV), à l’humidité et à l’acidité de leur environnement, ce qui est l’une des raisons de la saisonnalité de la grippe. Trois nouvelles études tentent d’établir la sensibilité du SARS-Cov-2 aux conditions climatiques. Sans apporter de réponse tranchée, elles permettent d’y voir plus clair.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi