| | News

La protection des estuaires sous-estime la montée des eaux

Barrage anti-tempête à l'embouchure de l'Eider, Tönning, Allemagne | Creative Commons

L’EPFL s’est jointe à l’Université de Nouvelle-Galle du Sud, en Australie, pour modéliser le comportement hydrodynamique des estuaires dans le contexte de la montée des eaux. L’enjeu: identifier les facteurs de risque, pour mieux guider la protection de ces régions parfois fortement peuplées.

Pourquoi c’est inquiétant. Aujourd’hui, 21 des 30 plus grandes agglomérations au monde sont installées à proximité d’un estuaire, précise l’étude. Or, ces environnements sont mis en danger par l’élévation du niveau des mers, qui pourrait atteindre un mètre d’ici 2100 d’après le dernier rapport du Giec sur les océans. Cette montée des eaux modifie significativement la force des vagues, des marées et des tempêtes en bordure de mer, et entraîne une augmentation des risques d’inondation et d’érosion.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi