La proposition d'interdire le commerce domestique d'ivoire d'éléphant rejetée à la CITES

Neuf pays africains, dont le Gabon et le Burkina Faso, avaient proposé à la conférence de la CITES se tenant actuellement à Genève d’interdire le commerce interne d’ivoire d’éléphant. Ceci afin de réduire les possibilités d’écouler l’ivoire obtenu par braconnage. Cette proposition vient d’être refusée.