| | radar

La prochaine pandémie est prévisible, alertent plus de 120 chercheurs suisses

Un site de détection gratuite du Covid-19 au Mexique. | EPA/Keystone/Francisco Guasco

Dans une tribune publiée dans le Temps, 120 scientifiques suisses, dont le prix Nobel de chimie Jacques Dubochet, soulignent que la pandémie actuelle n’a pas été une surprise pour de nombreux chercheurs. Les maladies émergentes appartenant au groupe des zoonoses - qui lient espèces sauvages, animaux domestiques et humains - sont en constante augmentation depuis un demi-siècle et les épisodes épidémiques se font de plus en plus fréquents. A l’origine de ce phénomène: une dégradation de la biodiversité qui pousse certains animaux sauvages à se rapprocher des activités humaines, et augmentent ainsi les risques de transmission de pathogènes, comme l’expliquait Heidi.news.

Pourquoi il est urgent d’agir.  Les signataires appellent à agir sans tarder sur les facteurs à l’origine de la pandémie de nouveau coronavirus pour éviter que des épisodes semblables ne se reproduisent. Nous disposons des connaissances scientifiques pour répondre au défi de la préservation des écosystèmes et le la biodiversité, soulignent-ils. «Il convient à tous les acteurs de la société, élues et élus politiques en premier lieu, de s’en saisir afin d’engager des politiques nationales et supranationales à la hauteur des enjeux.»

link

Lire la tribune dans Le Temps

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi