| | radar

La pandémie suscite des achats de munitions comme jamais aux Etats-Unis

En Floride les ventes d'armes et de munitions ont augmenté de 500% dans la dernière semaine./Keystone-ATS EPA/Etienne Laurent

Après la ruée sur le papier de toilette, ce sont les ventes de munitions qui explosent aux Etats-Unis explique le Miami Herald. Aucune catastrophe, que ce soit les attentats du 11 septembre 2001 ou les ouragans, n’a entraîné une telle course à l’achat d’armes et de munitions que la panique liée à la pandémie de coronavirus et à ses conséquences sur l’économie. Selon le site ammo.com, les ventes de munitions ont augmenté de 730% dans le Colorado, de 392% dans l’Ohio et de 375% en Pennsylvanie, entre le 23 février et le 15 mars par rapport à la période du 1er au 22 février 2020.

Pourquoi c’est flippant. En dépit des meurtres de masses à répétition dans des écoles, des universités et autres lieus publics, le deuxième amendement de la constitution des Etats-Unis garantit toujours la liberté de détenir et de porter une arme à feu. Les achats actuels concernent moins les armes que les munitions de gros calibres. 40% des foyers américains sont déjà en possession d’une arme à feu. Selon le Miami Herald, ce sont les craintes d’un effondrement incontrôlé qui suscitent ces achats. Mais on ne peut s’empêcher de les corréler aussi avec la rhétorique d’un président Trump qui semble avoir du mal désormais à rassurer sa base électorale largement «pro gun».

link

A lire dans le Miami Herald

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

Lire aussi