| | Radar

La lèpre s’attaque aux chimpanzés

Un chimpanzé nommé Woodstock au parc national de Taï en Côte d'Ivoire a commencé à montrer des signes de lèpre. Photo: Parc national de Taï

Selon une étude en préimpression rapportée par Science, deux chercheurs ont détecté pour la première fois des cas de lèpre chez des chimpanzés. Le premier a été observé en Guinée-Bissau et le second au parc national de Taï en Côte d'Ivoire.

Pourquoi c’est intéressant. Les souches observées semblent sans rapport entre elles et l’infection humaine semble peu probable. Il pourrait s'agir d'une contamination par l'hôte originel, celui qui l'a transmise à l’homme il y a des siècles et dont on ne connait pas l’identité. La lèpre est loin d’avoir révélé tous ses secrets.

link

Science

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi