| | News

La glace ne se forme presque plus sur la mer des Tchouktches

La mer des Tchouktches se situe au-dessus de détroit de Béring | Nasa

La glace de la mer des Tchouktches, en bordure de l’océan Arctique, peine très fortement à se reformer en ce début d’hiver. De quoi susciter un certain émoi parmi les experts sur les réseaux sociaux, où cette information est parue et a été longuement commentée. Selon les mesures, la surface d’eau gelée est la plus faible depuis l’enregistrement des données par satellite, en 1979.

Pourquoi c’est important. Cette vaste étendue d’eau, située au-dessus du détroit de Béring — entre les Etats-Unis et la Russie — est, pour les scientifiques, l’un des indicateurs importants des effets des changements climatiques dans l’Arctique. Qu’elle ne gèle pas aussi rapidement que par le passé est un signe clair de plus que le réchauffement y est extrêmement marqué, et pourrait bientôt s’emballer – même si cette observation ne permet pas de tirer des conclusions pour tout l’Arctique.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi