| | News

La génomique peut-elle sauver les coraux du changement climatique?

Coraux blanchis par le réchauffement climatique, près de l'Australie | EPA AAP/XL CATLIN SEAVIEW SURVEY/KEYSTONE

Pour identifier et protéger les coraux les plus aptes à survivre au changement climatique, des chercheurs de l’université américaine Columbia proposent d’étudier leur génome. De quoi déterminer les individus les plus aptes à survivre à un épisode de blanchissement (coral bleaching en anglais, on parle aussi parfois de blanchiment), dépérissement qui se traduit par une dépigmentation lorsque la température des océans augmente.

Pourquoi c’est prometteur. Tous les coraux ne sont pas égaux face à ce phénomène. Certains récifs y sont plus sensibles, et peuvent être gravement touchés tandis que leur voisin semblera épargné. Comprendre et prédire ces différences est crucial pour espérer sauver ces précieux écosystème, et mieux cibler les actions de conservation.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi