Réservé aux abonnés

«La copulation n’est qu’une trêve relative entre les sexes»

Le canard est l'un des seuls oiseaux où le mâle est muni d'un pénis - proportionnellement gigantesque par rapport à sa taille | Pat Gaines/Flickr/Creative Commons

Les animaux sont des bêtes de sexe. Mais derrière leurs ébats se jouent des stratégies et conflits façonnés en profondeur par l’évolution. Même le plaisir, loin d’être accessoire, joue un rôle évolutif. Le biologiste Thierry Lodé, professeur en écologie évolutive à l’Université d’Angers et spécialiste de la sexualité des animaux, auteur de nombreux ouvrages sur la question, par exemple Histoire naturelle du plaisir amoureux (éditions Odile Jacob, 2021) ou Tous les sexes sont dans la nature (éditions Humensis, 2022), nous en dit plus.

Heidi.news — Comment en êtes-vous venus à vous intéresser, en tant que biologiste, à la sexualité animale?

Cet article est réservé aux abonnés.

Pour lire la suite de cet article et des milliers d'autres, abonnez-vous à partir de CHF 16.- par mois.

Le journalisme de qualité nécessite du temps, de l'investigation et des moyens. Heidi.news est sans publicité. L'avenir de votre média dépend de vous.

Je profite des 30 premiers jours gratuits

Les bonnes raisons de s’abonner à Heidi.news :

  • Un mois d’essai, sans engagement sur votre premier abonnement
  • La newsletter le Point du jour édition abonnés
  • Les archives en illimité
  • Des échanges avec nos journalistes