| | news

L’UNIL et l’EPFL créent un centre de solutions sur les impacts du changement climatique

La disparition du glacier du Pizol a rendu tangible les impacts du changement climatique sur la Suisse. Crédit: Keystone-ATS

EXCLUSIF - L'EPFL et l'UNIL s’associent pour former un nouveau Centre d'action sur les impacts du changement climatique, baptisé «CLIMACT». Situé à Lausanne, et avec un potentiel d'expansion dans toute la Suisse romande, CLIMACT agira comme une plaque tournante pour la recherche sur les conséquences du changement climatique. Il s’appuiera dans un premier temps sur les compétences existantes de la Faculté des géosciences et de l'environnement de l'UNIL et de la Faculté de l'environnement naturel, architectural et construit de l'EPFL. Des antennes des deux institutions en Valais seront aussi impliquées: le Pôle de recherche sur l’environnement alpin et polaire ALPOLE et l’Interdisciplinary Centre for Mountain Research.

Pourquoi c’est important. Pour être efficaces, les solutions à la crise climatique devront s'appuyer sur des prévisions solides et scientifiquement fondées concernant les lieux et les moments où les impacts se produiront. Mais il est aussi nécessaire de reconnaître les défis que posent la prévision de l'environnement naturel et de tenir compte du contexte social touché par les modifications de cet environnement. Les différentes régions connaîtront des conséquences différentes, que ce soit en termes de risques, de degré d'exposition ou de capacité à absorber ou à vivre avec les changements. Les solutions doivent donc reposer sur l'interdisciplinarité et l'innovation, raison pour laquelle l’UNIL et l’EPFL ont décidé ce rapprochement.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi