| | Question

L'aération des cabines d'avions de ligne favorise-t-elle la transmission du coronavirus?

Cabine d'un avion de ligne (image d'illustation) | Pexels/Sourav Mishra

Votre question. Notre lecteur Sebastiano Marras nous interroge: «Le système d'aération des cabines des avions de ligne favorise-t-il la propagation du virus ou au contraire offre-t-il une grande pureté de l'air? Les informations semblent contradictoires: une étude de l'université de l'Indiana met en avant dans une vidéo l'effet incubateur de la cabine alors que les constructeurs et les compagnies aériennes assurent que le risque de propagation est limité.»

La réponse de Sarah Sermondadaz, journaliste (clouée au sol) pour le Flux Sciences. Vous faites certainement référence à cette simulation (voir illustration ci-dessous) réalisée par l’équipe de Qingyan Chen, professeur à l’Université Purdue en Indiana. Elle montre l’étendue de la dispersion des aérosols pouvant contenir des particules virales au sein de la cabine, à partir d’un seul éternuement. L’image a été reprise par plusieurs médias américains, notamment le Washington Post. L'étude en question n’a toutefois pas été produite face à Covid-19, mais suite à l’épidémie de Sars, survenue en 2003 en Asie.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi