Genève: les sciences derrière les cinq éléments à l'honneur du 20e colloque Wright

La 20e édition du colloque Wirght promet de décortiquer les secrets de l'eau, de la terre, du feu, de l'air et de la vie. Fondation Wright

Le colloque Wright met à l'honneur les cinq éléments sous l'angle des grands enjeux scientifiques contemporains.

Des microbes, minuscules formes de vies, aux grands effets sur le climat. Des remous de l’océan sans lesquels l’air nous serait irrespirable. Des volcans en furie qui crachent lave et gravats, mais dont l’œuvre n’est pas seulement destructrice.

Scrutés depuis des milliers d’années et considérés dans l’imaginaire populaire comme à la base de tout, les cinq éléments - l’eau, la terre, le feu, l’air, la vie - regorgent de secrets, que la science entreprend de résoudre.

Derrière ces notions subjectives se cachent parfois des paradoxes insoupçonnés. Les phénomènes scientifiques qui les sous-tendent seront mis à l’honneur, décortiqués par des invités prestigieux, à l’occasion de la 20e édition du colloque Wright.

Pourquoi c’est intéressant. Le colloque Wright est un rendez-vous bisannuel de vulgarisation scientifique organisé depuis 1984 par la fondation Wright à l’Université de Genève, et dont Heidi.news est partenaire cette année.

Chaque soir de la semaine, le grand public sera invité à découvrir une conférence sur le thème d’un de ces cinq éléments, en présence d’un scientifique de référence, et animé par le journaliste Olivier Dessibourg, fondateur et ancien journaliste de Heidi.news.

Les jeunes pourront également participer à des échanges informels avec les conférenciers et conférencières du colloque, le mercredi matin à la Faculté des sciences de l’Université de Genève. Ils pourront aussi visiter les laboratoires de l’UNIGE.

De la science, mais pas que. Clou du spectacle, du 30 octobre au 20 novembre, les passants et conférenciers pourront également assister à un show son et lumière, en marge des discussions scientifiques. Cette année, c’est la devanture du Musée d’Art et d’Histoire de Genève qui se prêtera à un ravalement de façade tout particulier, imaginé autour des thèmes du colloque.

A lire: Nobel de chimie 2022: Quel intérêt de la chimie «clic» en santé?

Les éditions précédentes du colloque Wright avaient été l’occasion d’aborder, entre autres, la gravité, les liens entre art et mathématiques, la révolution du génome, ou encore le hasard.

L’événement, qui fait son véritable retour en présentiel après une édition organisée à distance à cause du Covid-19, attire les grands noms du monde scientifique, à l’instar du paléogénéticien suédois Svante Pääbo, tout nouveau prix Nobel de médecine, qui s’était rendu à l’édition 2016 de l’événement.

A lire: Que nous apprend le Nobel de médecine à Svante Pääbo, pionnier de la paléogénétique?

En partenariat avec le Colloque Wright 2022 «Les Cinq Eléments».

link

À découvrir: 20e édition du colloque Wright