Gaz de schiste : Chesapeake Energy ouvre le bal des faillites

L’exploitation des gaz et des pétroles de schiste a créé une industrie de 50 milliards de dollars et 2 millions d’emplois aux États-Unis./Keystone/Eric Gay

C’était à prévoir, l’effondrement des cours du baril de pétrole (37 dollars) met à genoux le secteur des gaz et des pétroles de schistes aux États-Unis. Le principal d’entre eux, Chesapeake Energy devrait ainsi annoncer sa faillite cette semaine, selon CNBC. L’entreprise ne peut plus faire face à une dette de plus de 9 milliards de dollars. Alors que la production américaine de pétrole de schiste a diminué de deux millions de baril jour cette année, cette faillite en annonce d’autres.

Pourquoi c’est important. La fracturation hydraulique (ou fracking) des couches de schistes du sous-sol américain a permis un essor sans précédent de l’industrie gazière puis pétrolière depuis 2006. Au point d’en faire le principal producteur de pétrole (18 millions de b/j) devant l’Arabie Saoudite et la Russie. Mais le plongeon des cours qui a vu en avril dernier le baril atteindre des prix négatifs a un impact dévastateur sur une industrie qui n’est rentable qu’avec un prix du baril compris entre 35 et 54 dollars selon le Département Américain de l’Énergie.

link

Lire l'article de CNBC