| | radar

Gaz de schiste : Chesapeake Energy ouvre le bal des faillites

L’exploitation des gaz et des pétroles de schiste a créé une industrie de 50 milliards de dollars et 2 millions d’emplois aux États-Unis./Keystone/Eric Gay

C’était à prévoir, l’effondrement des cours du baril de pétrole (37 dollars) met à genoux le secteur des gaz et des pétroles de schistes aux États-Unis. Le principal d’entre eux, Chesapeake Energy devrait ainsi annoncer sa faillite cette semaine, selon CNBC. L’entreprise ne peut plus faire face à une dette de plus de 9 milliards de dollars. Alors que la production américaine de pétrole de schiste a diminué de deux millions de baril jour cette année, cette faillite en annonce d’autres.

Pourquoi c’est important. La fracturation hydraulique (ou fracking) des couches de schistes du sous-sol américain a permis un essor sans précédent de l’industrie gazière puis pétrolière depuis 2006. Au point d’en faire le principal producteur de pétrole (18 millions de b/j) devant l’Arabie Saoudite et la Russie. Mais le plongeon des cours qui a vu en avril dernier le baril atteindre des prix négatifs a un impact dévastateur sur une industrie qui n’est rentable qu’avec un prix du baril compris entre 35 et 54 dollars selon le Département Américain de l’Énergie.

link

Lire l'article de CNBC

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi