| | News

EXCLUSIF - Le projet Hyperloop de l’EPFL devient une start-up soutenue par l’Europe

La capsule Hyperloop de Swisspod pourrait atteindre une vitesse de 1200km/h./Swisspod

Dans le cadre de la compétition Hyperloop lancée par le patron de Tesla et de SpaceX Elon Musk, l’équipe EPFLoop a développé des technologies destinées à démontrer la faisabilité d’un train à lévitation active circulant à très grande vitesse dans des tunnels débarrassés de la résistance de l’air. Ces efforts s’incarnent désormais dans une start-up destinée à fabriquer ces capsules: Swisspod. Elle vient de rejoindre l’initiative européenne Shift2Rail destinée, entre autres, à créer un réseau Hyperloop en Europe.

Pourquoi c’est futuriste. Entre bouchons sur les routes et empreintes écologique, le monde est en quête de solutions de transports alternatives. Susceptibles d’atteindre des vitesses de l’ordre 1200 km/h dans des tunnels dépressurisés, le concept d’Hyperloop mettrait Genève à 17 minutes de Zürich sans encombrer la surface. Swisspod entend commercialiser d’ici 2025 des capsules de transport de passagers. Mais la question de la construction des tunnels reste ouverte.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi