| | Radar

Et si ce sanglier de 45'000 ans était la plus vieille œuvre d'art pariétal?

La représentation d’un sanglier des Célèbes («Sus celebensis») retrouvée dans une grotte de Sulawesi. — © Maxime Aubert

En Indonésie, l’île des Célèbes (Sulawesi) comporte de nombreuses fresques réalisées par nos ancêtres Homo sapiens. Parmi celles-ci, une intrigante scène de chasse qui représente des buffles et des sangliers. Qui pourrait être la plus ancienne au monde, expliquait Heidi.news en 2019. De nouveaux travaux de la même équipe, publiés dans la revue Science Advances, viennent préciser la datation de ces œuvres, l’estimant à au moins 45’500 ans. Le Temps raconte en quoi l’âge de ces peintures reste controversé.

Pourquoi les spécialistes doutent. Le nœud du problème, c’est que les chercheurs, aussi bien dans leur étude de 2019 que dans celle d’aujourd’hui, ne recourent qu’à une seule méthode de datation, qui repose sur la mesure des proportions d’uranium et de thorium sur des concrétions de calcite. Une méthode certes efficace pour dater des stalactites ou des stalagmites, mais moins pour des peintures sur la roche, les échantillons prélevés pouvant avoir été lessivés au cours du temps… En 2019, la Pre Sophie Archambault rappelait à Heidi.news que pour dater les peintures de la grotte de Chauvet, plus de 200 datations indépendantes avaient été réalisées par des laboratoires différents pour garantir la pertinence des résultats.

link

A lire sur Le Temps

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi