Réservé aux abonnés

En France, les émissions de CO2 des feux de forêt battent les records

Tout l’été, la France a lutté contre des feux de forêt d’une ampleur inédite, qui ont tout particulièrement marqué la Gironde, mais aussi la Bretagne et même le Jura français. En cause, les conditions anormales de sécheresse, conjuguées aux vagues de chaleur successives. Selon les données satellitaires du programme européen Copernicus, au 13 août dernier, plus de 61’000 hectares de forêts françaises étaient déjà parties en fumée.

Pourquoi c’est un record. Selon le programme de surveillance, la France n’avait plus enregistré de telles émissions de CO2 à cause des feux de forêt depuis 2003, dont le record est en voie d’être battu. Au 11 août dernier, 1,17 million de tonnes de CO2 étaient déjà parties en fumée pour 2022. C’est plus qu’en 2003, à la même période. Une année record qui avait vu 1,28 mégatonne de CO2 s’envoler avec les feux.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter