| | news

Edward Snowden aux centaines de participants des AMLD à l'EPFL: «Don't stay safe. Stay free!»

Edward Snowden | Photo: Olivier Dessibourg

Heidi.news est partenaire des Applied Machine Learning Days (AMLD), et déplace jusqu'au mercredi 29 janvier sa rédaction à l'EPF de Lausanne, sur le site de l'événement.

Ce fut sans conteste le clou du spectacle. Parmi le déluge d’invités de haut niveau, Edward Snowden a pris la parole lundi soir aux Applied Machine Learning Days (AMLD) de l’EPFL. C’est de Moscou, par caméra interposée, qu’il s’est exprimé pour encourager le millier de participants encore présents à s’engager pour la liberté des sociétés.

Pourquoi c’est intéressant. En révélant les détails de programmes de surveillance de masse américain et britannique en 2013, l’ancien employé de la CIA et de la National Security Agency est à l’origine de la plus grande fuite de documents top secret de l’histoire. Inculpé aux Etats-Unis notamment pour espionnage, il vit en exil en Russie depuis 2014. A l’occasion de la publication de ses mémoires en septembre 2019, Edward Snowden avait fait part de ses inquiétudes face au développement de l’intelligence artificielle. Heidi.news, partenaire des AMLD2020, reproduit ici les points principaux développés par Edward Snowden. Dans la deuxième partie de son intervention, l’Américain a répondu aux questions de Marcel Salathé, organisateur de l’événement. Nous rapportons aussi l’essentiel de cet entretien.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi