En Afrique du Sud, la science forensique et l’art rendent aux morts leur visage

L’université de Cape Town avait acquis des squelettes illégalement dans les années vingt. Le projet Sutherland Reburial cherche à reconstituer les visages de ces dépouilles volées afin de leur donner une identité et la dignité d’une sépulture.

link

The Conversation