| | News

En 10 ans, le monde a raté tous ses objectifs de protection de la nature

Les zones protégées (ici le parc de Komodo) couvrent 14,7% de la surface du globe (hors Antarticque) soit moins que les 17% visés il y a 10 ans. | Heidi.news

Un million d’espèces menacées d’extinction alors que les populations d'animaux sauvages ont déjà diminué de plus de deux tiers depuis 1970.  Déclin des zones humides, assèchement des rivières, augmentation de la pollution plastique, disparition des récifs coralliens. N’en jetez plus. Dix ans après que les dirigeants de 196 pays se sont réunis au Japon pour se mettre d'accord sur une liste de 20 objectifs destinés à sauver la Terre, aucun n’a été atteint, selon un rapport de l’ONU sur les perspectives mondiale de la biodiversité, dont CNN se fait l’écho.

Pourquoi c’est vital. Si la biodiversité diminue à un rythme sans précédent et que les pressions qui alimentent ce déclin s'intensifient, selon l’ONU, certains progrès montrent qu’il est encore possible de l’inverser. Par exemple, la déforestation a reculé d'un tiers par rapport à la décennie précédente et le nombre de zones protégées (15% de la surface du globe) tant sur terre qu’en mer a beaucoup augmenté depuis 10 ans. Sans ces mesures, les extinctions d'oiseaux et de mammifères auraient probablement été 2 à 4 fois plus élevées au cours de la dernière décennie. Malheureusement, ralentir le déclin ce n’est pas l’inverser. Le rapport décrit huit domaines d’actions (agriculture, pêche, climat…) pour lesquels il est vital d’agir dans les 10 ans à venir.

link

Lire l’article de CNN

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi