Réservé aux abonnés

Des soldats russes ont-ils été sévèrement irradiés à Tchernobyl?

On appelle forêt rousse la forêt dans la zone d'exclusion de Tchernobyl en raison de la teinte rouge prise par les feuilles après la catastrophe (image d'illustration). | Creative Commons / Flickr / Jorge Franganillo

La question. Elle s’est posée à la lecture des multiples titres de presse faisant état de soldats russes quittant la forêt entourant la centrale de Tchernobyl… pour cause de syndrome d’irradiation aiguë.

Est-ce possible? Lors de la catastrophe en 1986, seules 134 personnes avaient été diagnostiquées avec un syndrome d’irradiation aiguë — ou acute radiation syndrome (ARS).

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter