| | radar

Des robots-plongeurs pourront emporter le télégraphe du Titanic

Keystone / AP / Atlantic Productions

Un juge fédéral américain a autorisé l’entreprise RMST à ramener à la surface le télégraphe du paquebot, célèbre pour son ultime message: «Venez vite. Salle des moteurs presque submergée». C’est la fin de près de 20 ans de péripéties juridiques, raconte National Geographic.

Pourquoi est-ce si compliqué. Ce verdict renverse une décision de justice rendue en 2000, qui interdisait de retirer des éléments de l’épave. En effet, une querelle se jouait jusque là entre la RMST, société ayant réalisé le sauvetage de plusieurs objets du Titanic depuis 1994, et la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), agence américaine responsable de la protection des vestiges sous-marins.

link

National Geographic

Chaque jour, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi