| | Radar

Des pistes pour expliquer la contagion du nouveau coronavirus

Les virus s'échappent d'une cellule (image d'illustration) | NIAID- RML/NATIONAL INSTITUTES OF HEALTH

Alors que chaque pays touché tente de faire face à la flambée de Covid-19, le virus incriminé, baptisé SARS-CoV-2, reste encore largement mystérieux. Et pour cause: celui-ci n’avait pas été identifié avant les débuts de l’épidémie. Des travaux de biologie, notamment publiés début mars dans Science, commencent à éclaircir la structure moléculaire du virus et son mode d’action. Nature en dresse l’état des lieux. Ces travaux s’intéressent à la façon dont le virus parvient à s’accrocher à un récepteur sur la membrane des cellules du corps. Et plus particulièrement, à la protéine de forme pointue exprimée par le virus qui permet cet abordage, dix fois plus efficace que celle du SRAS.

Pourquoi on en parle. C’est cette compréhension qui permettra peut-être un jour de concevoir des antiviraux efficaces contre la maladie. Surtout, la protéine en question possède un site activé par la furine, une enzyme que l’on retrouve dans de nombreux tissus humains, comme les poumons, le foie et l’intestin, qui sont donc vulnérables face au virus. Les autres coronavirus (dont le SRAS) ne présentent pas cette caractéristique. Mais de là à dire que cela permet d’expliquer la diffusion rapide du virus chez l’humain, les chercheurs restent pour l’instant prudents.

link

A lire sur Nature

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi